Jeanne Bressy, à propos Georges Romathier

 

Les paysages de Georges ROMATHIER sont aussi de somptueuses preuves du travail de l’artiste. Son regard acéré dans l’observation de la nature, lui permet de fixer par un geste fulgurant, les lignes structurantes jaillies de sa mémoire. La couleur et les divers médiums employés à la restitution de son émotion, contribuent à enrichir ou affiner l’image qu’il porte à notre regard, non pas dans une représentation, mais dans une recréation du réel. Les nus ou fragments de nus réalisés dans une série de lavis, nous sont offerts avec le même souci de traduire formes et volumes avec les mêmes gestes de danse du pinceau sur le papier. Le noir s’impose sans repentir, comme une possession de l’objet lui-même. Le gris vient créer les ombres sensibles. Maîtrise et puissance sont ici à l’œuvre sans concession.

Janine Bressy (créatrice de L’Œil écoute – Lyon), décembre 2010 in Exposition Georges Romathier – Jacques Poncet

Georges Romathier 2002-2005 lavis sur papier 21×29.7cm
Fermer le menu
×
×

Panier